Reprise Menant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reprise Menant

Message  Ninon le Mer 30 Nov - 19:12

EDUCATION SOUS LA IIIe REP

Ex de la Fce = essentiel pour cette période.
Mission de l’école républicaine est double.
- IIIe rép naît ds la défaite, tensions. Need ressouder une Fce déchirée dps rév. Episode sanglant de la commune (se renseigner !!!)
- 2ème mission : moderniser les esprits pour dvper cz les enfants une éduc républicaine en réac à l’influence de l’église (jusko 2d empire) car on considère que l’église a maintenu l’éduc ds un syst révolu : passé. Rép = avenir. Eglise ne voulait pas enseigner les sc.
1ère mission : intervenir en profondeur ds l’éduc des jeunes frçs. Montrer aux enfants que qle que soit lr origine sociale et pol, tous les frçs constituent une mm patrie. Idée de défendre un patriotisme républicain, alors qu’on est à une époq où partie est indissociable de rép.
« Vive la nation vive la patrie » à Valmy (Prusse vs. France 1792) n’a pas la mm signification que sous la IIIe rep.
++ manuels st édités : manuel d’Augustine Fouillée dt le pseudo = Giordano Bruno (philosophe it). Cette fem écrit Le tour de Fce x 2 enfants, devoir et patrie. Préface du livre de la fem. « En grpant ainsi ttes les connaissances, morales et civiq autour de l’idée de la fce, ns avons voulu présenter aux enfants la patrie sous ses traits les plus nobles, et la lr montrer gde x l’honneur, x le W, x le respect profond du dvr et de la justice ». Histoire : 2 garçons lorrains, lr père est charpentier, il veut les faire sortir de lorraine, car il y a des sanctions pr les francophones en lorraine. On suit, tout au long de ce livre, lr histoire. Les enfants vont à marseille cz un oncle qd lr père meurt. Ils font un tour de fce => permet aux enfants qui lisent ce livre de connaître la géographie et les coutumes frçses. Chap 11, qd andré et julien, Lorrains, arrivent sur terre frçse : « qd on a été séparé de sa patrie, on comprend mieux encore à ql point elle vs est chère ».
Ernest Lavisse écrit L’Histoire de Fce, nvle. Pr lui l’enseignement de l’histoire est fondamental. Pr lui, le + imp est l’hist des gds persos, pas celle du peuple. => Hist pol naît à la fin du XIXe.

2ème mission : moderniser les esprits. On reproche à l’Eglise de ne pas l’avr fait. La rép considère que c’est à cause de cela que la G contre les prussiens a été perdue. => En réaction à cette faiblesse, need éduc moderne pour faire des bons patriotes en Fce, prêts à laminer les prussiens pour la revanche.
Maître d’œuvre de cette nvle éduc = Jules Ferry, maire de paris pdt le siège des prussiens en 1870. Il devient ministre de l’instruction publiq (= de l’éduc), psdt du conseil 2 fs, il garde le portefeuille de l’éduc nationale. Sa mission est tjs la mm : moderniser l’école, il se veut libre de tte appartenance pol, il se veut libre penseur et est franc maçon.
Instituteurs doivent être de + en + compétents. Pr dvper cette comp, il s’attaque à l’éduc primaire (IIIe rép se focalise sur la petite enfance) et dvpe un réseau d’écoles normales pour former les instit’. Fort enseignement scientif, frçs, maths, bio, hist, géo, on dvpe de + en + les capacités physiques : cours de gym. Il ne faut pas négliger le corps => militaires, défense de la patrie. Les prussiens étaient prêts physiquement, dps lgtps ; pas nous.
2ème loi imp, loi de Gobelet, 1886. Il impose la laïcité du personnel enseignant pour les écoles publiques. 1ère étape avt 1905. Surtout qu’on a un personnel marqué x la religion, surtout à partir de 1876 (retour à l’ordre moral aps défaite 70). Religion doit rester ds la sphère privée.
16 juin 1881, loi institue la gratuité de l’école primaire publique. Pas de frais d’inscription, de livres, de cahiers…
28 mars 1882 : école devient obligatoire de 6 à 13 ans. Sans quoi, sanctions contre les parents. Volonté d’amener les parents à avr un esprit républicain, on veut faire des frçs des citoyens qui sachent lire, écrire, compter. Règles de grammaire => former des Frçs qui puissent s’intégrer ds une carrière pro sans pb.
Epoq où le bud de l’instruction = 1/7 du bud total de l’E.
Instit’ = perso central de l’E républicain. Charles Peguy : « il est le hussard noir de la rép ».

Loi Falloux : éduc en 1848, qui renforce l’Eglise indirectement. IIe rép, après juin, Napo III se base sur l’Eglise pour redonner de la morale à la sté. En + il est soutenu x les paysans. Période d’une rép chrétienne. Cela se continue ds le 2d empire.


LES EU AU SORTIR DE LA G DE SECESSION (1861-65) ET LA DYNAMIQUE DU MODELE

1M°700k enfants travaillent aux EU vers 1870
21% de fem ds le monde ouvrier aux EU vers 1870


CLASSES MOYENNES, BOURGEOISIE ET ELITES EN FCE DE 1848 A 1914

Période où les catégories sociales intermédiaires deviennent déterminantes. Ce qui compose l’idée de la bourgeoisie = « ni main terreuse ni main huileuse » : ni paysans ni ouvriers.
I. Essor des classes moy
Thème dvpé et favorisé x républicains, cme Gambetta. Rôle imp des représentations sociales. Commerçants artisans d’un côté / employés salariés de l’autre.
1) Petits commerçants
Commerce se dvpe bcp, mais est sujet aux crises, cme celle des 1880s-90s. Nbr de commerces aug : de 1,3M° en 81 à 1,5M° en 1905. Débit de boissons = commerce qui connaît l’essor le + imp durant la belle époq, car lég très favorable. En 1911, un débit de boisson pour 80 hab en fce. (un bar pour 4 triplettes).
Paris, Auvergnats achètent bcp de brasseries. Mais niv atteint x ces brasseries et cafés restent au niv de petits commerçants : bcp de ccr.
Petits commerçants, cme petits artisans, st politiquement à gauche, voire extr gauche. Sous la IIIe rep, ils passent à droite, attirés surtout x le nationalisme. Adhésion au nationalisme qui exprime une inquiétude vis-à-vis de l’avenir. Tendance au conservatisme s’accentue au XXe.
2) Employés et fonctionnaires
Avt 1870, « employé »  fonctionnaire. A partir de la IIIe rep, il sert aussi pour décrire le secteur privé. Tertiarisation de l’éco. Aug activité de bureau.
Activité urb, nvle. Ex : le bon marché en 1877 emploie 1788 employés. En 1906, 4500.
Autres secteurs où se dvpe cette bureaucratie : banq. Chemin de fer. Xex : compagnie de chemin de fers où est inventé le mot organigramme. Ds l’armée.
Enfin, vis-à-vis de ces employés se dvpe le terme de paternalisme avt de s’étendre aux ouvriers. On lr demande une conduite irréprochable, etc. « esprit maison » au bon marché. On dne de nbx Dts sociaux aux employés.
Ce qui unie à la fois ces employés et fonctionnaires, c’est l’aspiration à entrer ds la bourgeoisie. Mimétisme qui se fait. ++ méthodes : malthusianisme. Mariages effectués tardivement. Amélio de l’instruction. De + en + de conduites individualistes.
Fonctionnaires prennent une place de + en + imp ds cette rép. Lr nbr aug en fonction des fonctions de l’E qui s’occupe désormais de l’éduc, de la poste…
+ de 40k fonctionnaires en ??? Instruction publique = 31% de fonctionnaires. 20% ds les bq. 18% ds les postes.
Dynamisme de ces fonctionnaires. Nvx services se dvpent xtt en Fce. Fonctionnaire n’est plus forcément un citadin. Fin XIXe début XXe, ministères qui touchent zones rurales : agri, éco, W… 3800 pers W ds ces ministères début XXe.
Période où se dvpe l’entrée ds le monde des fonctionnaires x concours. Maître d’école qui a un rôle essentiel, clergé laïc. Employés des postes : facteur en contact ac la pop. Fem sont pas mal employées ds les bureaux : demoiselles des postes ; ac un salaire moindre xrap aux hom déjà à l’époq.
Fonction publiq cloisonnée. Mi XXe : créa de l’ENA qui permet le décloisonnement.
3) Prof° libérales
1870-1914 : âge d’or des prof° libérales, et pour le rôle social exercé x ces prof°.
Médecins ont + de clientèle, du fait de la prospérité urb. 1892, disp les officiers de santé, remplacés x les médecins qui ont un prestige et des revenus croissants. Lr rôle social est de + en + pol.
Fctions juridiq : reprod sociale.

II. Anciennes et nvles élites
1) Nobles et notables
Déclin dès 1880, lié à l’évol pol. => Favorise l’emprise de la rép. Ces nobles ont tendance à quitter la terre pr aller en ville et avr des fonctions de notables : ils n’ont plus trop d’influence sociale. La noblesse participe à ce déclin de la notabilité. Déclin en bretagne ou vendée. Ces nobles ne se distinguent plus que x lr mode de vie : sport, maison de campagne et habitation en ville, W ds la diplomatie ou l’armée, s’ouvrent à la bourgeoisie, pr préserver un nom face à la bourgeoisie.
2) Nvles élites : les bourgeois
Moy et gde bourgeoisie ont des carac communs : proprios, dirigeants de gdes etp. Ex : à Lyon, 1911, patrimoine progresse de 291% cz les négociants et de 219% cz les industriels.
Ex : Boucicaut (son père était chapelier), il commence employé de commerce et devient patron du bon marché en 1877 : 44 Mds de CA.
Mythe des 200 familles : 1920s. Dominent vie éco frçse : bq, indus. => En rép à ce mythe négatif q le patronat s’ouvre, x le recrutement d’ingé. Les diplômes permettent d’accéder de + en + à cette bourgeoisie.
3) Intellectuels et politiq
Démocratisation de ces métiers
Intellectuels = profs d’universités (entre moy et hte bourgeoisie). Milieu fermé
Pol = renouvelés à la belle époq pour devenir la rép des camarades. Milieu fermé. Mais de + en +, début XXe, nv revlement au profit des nvles classes sociales : nvle bourgeoisie.

III. Mobilité sociale
Va-t-on vers sté démoc ?
Fce, morale rép met l’accent sur mérite, et pas sur le patrimoine. W = élément de mob sociale.
Forte reprod des inégalités qd mm. 1902 à 1913, 37% des fçs meurent en laissant zéro patrimoine. Pr cx qui restent qqch, écart = entre 1 et 10k.
A paris, 4% des foyers les + riches détiennent 67% du patrimoine parisien. Les gdes fortunes st concentrées ds les centres villes. Mais l’idéologie rép réussit à maintenir ds les opinions pub que la fce est un des pays les + égalitaires d’€pe, pays qui aurait aboli les obstacles à l’égalité : école = facteur de promo sociale. Idéologie de la méritocratie qui est la combi entre modèle aristocratique d’antan et modèle démoc
 A L’EXAM : persistance de l’originalité de la fce xrap aux autres pays €PN. Dom° du monde rural. Mais participa à modernisation. Sté a progressé. Rurale et moderne. A intégré la notion de nation ds sa culture, de + en + forte à la veille de la 1GM. Essor de la lang frçse. + gde mob géographiq. Surtout, ce qui unit les frçs, consensus national autour du patriotisme : valeur la + imp de cette rép.

Ninon

Messages : 18
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum